Réglementation des algues

La Certification biologique, c'est quoi ?

La France produit plus de 70 000 t de macro algues par an. Elle est le dixième pays producteur d’algues dans le monde et la majorité de sa biomasse algale provient de ressources sauvages. La Bretagne concentre à elle seule 90% de la production française. Entre 4 et 6000 tonnes sont actuellement récoltés à pied sur l’estran lors des grandes marées, par des  professionnels. Cela représente 78 entreprises et près de 300 récoltants chaque année

L’entrée en vigueur du règlement européen Bio 710/2009 en juillet 2010, a permis à ces entreprises de se convertir au label Bio, demande très forte de la profession.

La récolte d’algues Bio en France ne peut être réalisée que sur les sites dont la qualité des eaux répond à deux critères concomitants :

  • Critère environnemental : Sur zone qualifiée de bon ou très bon état écologique (au titre du classement DCE, Directive Cadre sur l’Eau n°2000/60 CE)
  • Critère sanitaire attribué aux zones conchylicoles : Sur zone classée sanitairement A ou B selon le groupe 2.

Droits réservés : Agrimer

Documents spécifiques : (Source IBB)

Guide des bonnes pratiques à l’usage des récoltants d’algues de rive : Les connaissances concernant ces algues afin que la règlementation et les bonnes pratiques à respecter soient connues de tout usager de l’estran.

P
rojet Algmarbio 2011 (mise à jour déc. 2013)

Guide de lecture pour l’application des règlements (CE) n° 834/2007 et (CE) n° 889/2008 – INAO – Version décembre 2018 (aide aux professionnels, organismes de contrôle et structures de développement de l’agriculture biologique dans la lecture et pour l’application de la réglementation. Document est évolutif mis à jour par les membres du CNAB de l’INAO).